Carnet de route : Lisbonne - 2013

Infos  "+" et BONUS !

Dans la même collection ...Laissez nous vos commentaires !Le récit de notre voyage ! L'album photos souvenir Quelques sites partenaires Téléchargez la version imprimable Téléchargez les cartes des îles

Vous êtes le visiteur.

LE RECIT DE NOTRE PERIPLE ...

Haut de page

Prologue

Vendredi 22/02

Départ théorique 19h10, 20h30 au réel. Soit 21h heure locale quand nous arrivons. Très grand aéroport (14 MPAX annuels) mais assez rapide pour rejoindre livraison + bagages.
Taxis semblent le plus simple, nombreux à la sortie. On tombe sur Fangio qui nous amène en 1/4 heure à l'hôtel (17€ de nuit, 13€ en théorie).
Hôtel correct, viellot mais en bon état, sdb refaites. 5ème étage.

Samedi 23/02

Bonne nuit, pas de bruit extérieur, peu à l'intérieur.
Petit déjeuner copieux de bonne qualité (sucré / salé, buffet à volonté).
Proximité immédiate du métro "Parque". Pass à la journée (6€) pour métro / tram / bus / funiculaire et même bateau ! Très propre et assez rapide.
Descente à "Restauradores" pour rejoindre le Castelo Sao Jorge à pieds. Cela monte sec ! Rues piétonnes, propres, pas trop de monde. Soleil, vent, 13 ou 14°, temps très agréable pour se balader.
7€50 pour la visite du site, de trés beaux points de vues sur Lisbonne, le pont ? et la mer. Un des points les plus haut de la ville.
Pas de château en tant que tel, surtout l'enceinte plus ou moins bien conservée. Une ville dans la ville avec de nombreux commerces, restaurants et tavernes où nous déjeunons (toasts bruchiettas locaux, tartes, vin local, café pour 22€ pour 3, pas cher) !
NJous decendons vers Alfama, quartier typique et caractéristique de la ville. Ruelles étroites, linge aux fenêtres, dénivellés, églises locales ... Ambiance garantie !
Arrêt dans un commerce du coin pour divers achats (dont lunettes de soleil à 4€50 !) Pas cher sur de nombreux articles.
Le tramway nous rapproche du centre ville où nous déambulons au grè des rues. Pas mal de monde, gens souriants et d'abord facile. Nous retournons au métro après avoir emprunté le "funiculaire" Elevador da Gloria.
Le quartier de l'hôtel est calme comme le souligne les guides étant donné que c'est plutôt un quartier d'affaires, donc actif en semaine et moins le WE.
Le guide nous proposait le restaurant O Manel (près du jardin botanique) mais il a fait place à un immeuble en construction. En revanche, A Gina existe toujours (dans le même coin) et représente un restaurant locale typique : ambiance "bonne enfant", style très simple, des mets en quantité mais tous préparés maison.
Le plus, vous pouvez directement choisir le poisson ou la viande que vous voulez déguster. Pas de sauce, quelques desserts maison pour terminer, et le patron vous offre son "whisky portugais" - genre de cognac - s'il vous trouve sympathique. Et pas cher à l'image des autresrestaurants typiques du coin.

Dimanche 24/02

Balade dans le quarier de notre hôtel qui nous permet de visiter le parc Edouard 7, en face de notre hôtel. Très grand, très agréable, beaucoup de verdure et de paysage.
Dommage pour le pavillon Carlos Lopes, construit en 1922 pour l'exposition universelle de Rio de Janeiro et reconstruit ici. Bel ovrage semble-t-il mais sa reconversion en musée des sports ne semble pas prète à arriver !
Autre regret, les serres chaude et froide sont fermées depuis février 2012 pour être améliorées. On aurait aimé les visiter, les plantations et arbres exotiques sont paraît-il très agréables à visiter. Quelques cafés restaurants avec terrasses complètent le tableau, et de belles balades à faie.
Visite du musée Calouste Gulbenkian, homme d'affaires arménien qui a cédé à sa mort toute sa collection d'Orient ou d'Occident, de l'antiquité au 20ème siècle. Statutes, tableaux, tapis, tapisseries, pièces et autres porcelaines de chine ou de limges ! Visite très riche et intéressante sans être trop longue à y passer des heures.
Se trouve à proximité le "fameux" magasin El Corte Inglès où se situent de nombreuses boutiques telles que Zara, Hugo Boss, Armani ... Et c'est les soldes à cette époque !!!
Enfin, détour par la Praça das Amoreiras, la Place des oliviers, un petit coin tranquille où on trouve un parc de jeux, la Mae d'Aqua, la mère de l'eau (1834), un citerne en pierre de 5500 m3 où se termine l'acqueduc des eaux libres de plus de 18 km (entre 1729 et 1748)

Lundi 25/02

Direction Cascais aujourd'hui avec les bus touristiques "Lisbon Sight seeing". L'intérêt de profiter du paysage et d'écouter les commentaires sur ce que nous allons croiser sur la route.
Le bus ne fait pas la route jusqu'à Guincho vu que c'est une station balnéaire accessible principalement l'éte. Bref, sur la route, nous croisons quelques lieux emblématiques de Lisbonne, la plage de CaCarcavelos, lieu de prédilection des surfeurs Lisboes, la station huppée d'Estoril à proximité de Cascais.
Peu de monde dans le bus (c'est lundi et fin février) mais le temps permet de profiter du paysage et de prendre de belles photos.
Le village de pécheurs initial de Cascais a fait place à une station balnéaire très prisée, mais le centre historique aut le détour. De beaux points de vue, une architecture atypique, des gens accueillants et peu de touristes dans le fond.
Le soleil est omni-présent et nous pouvons nous y prélasser sur des plages de sable fin particulièrement propres. Pas le temps de visiter les divers bâtiments emblématiques (palais, musées, centres historiques ...) mais 5 heures sur place nous donne un bon aperçu et 2 conclusions s'imposent :
- c'est un coin très sympa qui vaut le détour d'autant plus si vous avez un beau temps comme le notre aujourd'hui
- la ville doit être blindée en été et les WE de printemps, et le trajet en voiture peut sembler long.
La voie ferroviaire longe la route sur la majeure partie de son parcours, et pas mal de trains semble-t-il, c'est sans doute un bon moyen d'accéder à ce village d'une autre façon.
Retour à l'hôtel.Dernière sortie pour trouver un coin pour diner. Nous tombons par hasard sur le "Caha ?" qui présente 2 avantages : proximité de l'hôtel et surtout buffet d'entrées à volonté et viandes à la broche à volonté également.plusieurs types de viandes (saucisse, poulet, mouton, agneau, boeuf) avev une mention spéciale pour le boeuf qui, dans le menu "Especial" vient du Chili (et non de Roumanie) avec différents morceaux.

Mardi 26/02

Même compagnie qu'hier mais cette fois avec la ligne "Belem" qui va nous amener dans le quartier du même nom. Nombreux musées et bâtiments historique. Nous visitons pour notre part le Monastère des Hiéronymites puis la Tour Bélem.
Retour vers le centre. Déjeuner dans une pasteleria, restaurant typique genre cantine. Très bien, pas cher (6€50 un plat) avec des plats typiques. Au menu, gambas, morue à la portugaise ou encore cotes de porc . Rien à dire. Détour par le Musée de la marionnette (vaut le détour), remontée par l'Elevador Da Bica. Attention, 3€50 rien que pour le prendre, mieux vaut prendre le pass journalier pour 6€.
Nous déambulons dans les quartiers Baixa Chiado où se touvent de nombreuses boutiques, restaurants et autres commerces. Métron pour aller les faire courses au Corte Inglese où nous faisons quelques courses pour la soirée.

Mercredi 27/02

Visite de l'océarium aujourd'hui et toute la zone "Oriente". Cette zone a été créée pour l'expo universelle de 1998, à proximité du plus long pont d'europe (18km) Vasco de Gama. De nombreux pavillons sont aujourd'hui transformés en musée, bureaux ou centre commercial (toujours le Vasco de Gama).
L'océarium est le plus grand d'Europe, très bien fourni avec des loutres, pingoins, requins ... Les différents océans sont représentés, et une exposition temporaire est dédiée aux tortues.
Peu de monde par rapport à ce que cela doit être en été ou les WE.
Déjeuner dans l'un des nombreux restaurants qui longe le parc des Nations. Un télécabine permetégalement de contempler tout ce panorama de plus haut, avec une arrivée au niveau de l'hôtel Myriad, qui n'a rien à voir avec la chaine du même nom. 5 étoiles, ouverture en novembre 2012 (8 ans pour qui soit enfin ouvert), et l'accès à la tour Vasco de Gama pourra se faire par son intermédiaire.
Détour par le pavillon des connaissances, qui enchante petits et grands avec de nombreuses experiences et jeux interactifs.
Nous terminons la journée par le centre commercial (140 boutiques pour ceux qui veulent ...) pour quelques achats gourmands. L'accès au métro est direct (la ligne se termine peu après à l'aéroport) et le retour rapide jusqu'à PArque (moins de 20 minutes avec un changement).

Jeudi 28/02

En route pour le voyage !Haut de page

PARCOURER L' ALBUM SOUVENIRS ...

Animaux Architecture Divers Monuments Paysages Portraits

Cliquez sur la vignette de votre choix pour accéder à l'album photo

Haut de page